Hier après-midi j’ai visité une maison parfaite sur le papier.

Un terrain vallonné et boisé, une surface habitable plus que nécessaire, un prix acceptable, des possibilités immenses et pourtant ce n’était pas la bonne.

C’est là où la négociation interne commence :
« Elle est top quand même, tu as vu ces arbres ? »
« Puis il y a un puit … et on peut faire tellement de projets ici ».
« ça serait con de passer à côté »

Je ne crois pas en la perfection.
Pourtant je crois que notre perfection existe. Tu sais, ce sentiment qui indique que tu es au bon endroit, que tu es avec la bonne personne où que la maison que tu visites est
simplement la bonne.

Cette évidence je la connais, pourtant j’ai tendance à me laisser envahir par la peur :
« Et si je ne trouvais pas mieux… »
« Je peux peut-être me satisfaire des travaux, du bruit des voitures et de tous ces défauts en apparence négligeables ».

Vraiment ?

Puis je me raisonne et je me rassure. Elle est là, quelque part, cette maison imparfaite mais qui sera parfaite pour moi, pour nous.

Ce sentiment, je le relie à toutes ces femmes qui gardent leur pilule par peur de ne pas trouver mieux. Qui garde leur contraception qui ne leur convient que moyennement car on leur
a dit qu’il n’y avait rien d’autre.

Pourtant certaines savent au fond d’elle-même qu’il doit y avoir mieux.

La Sympto n’est pas la méthode parfaite, car cette méthode n’existe pas, par contre elle est peut-être parfaite pour toi.

Pour moi, c’est une évidence c’est ma perfection : je le sais. J’ai eu peur au début, j’ai eu des craintes, mais je savais que c’était pour moi.

Je travaille tous les jours pour avoir confiance que tout est là.
Que ce soit une maison parfaite, un homme parfait ou une contraception parfaite à ce moment de notre vie.

Ça ne sera peut-être pas la Sympto pour toi, mais mon rôle c’est que tu saches qu’elle existe. Comme ces maisons qu’on visite et qui sont avec certitude pour nous.

Vous visitez la pilule, vous visitez l’implant, maintenant venez visiter la Sympto et choisissez en pleine conscience.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.